Enseignants Utiliser le mindmapping dans votre classe
Utiliser le mindmapping dans votre classe

Utiliser le mindmapping dans votre classe

Le mindmapping

Autrement appelée « carte mentale », « carte cognitive » ou « carte heuristique » en français, la mind map est une forme de représentation visuelle et schématique de la pensée, non pas linéaire, mais associative. Le mindmapping se présente à la fois comme une méthode et un support pour organiser et clarifier la pensée.

Dessine-moi une idée

Tony Buzan, psychologue anglais, s’est intéressé aux questions d’apprentissage et de mémorisation, il est l’inventeur du terme « mindmapping » et explique que « la manière traditionnelle de prendre des notes, par liste linéaire de mots, ne fonctionne pas. En fait, elle est même contre-productive. C’est parce qu’elle ne permet pas de faire des associations. L’absence d’association, impliquerait l’absence de connexion. L’absence de connexion, impliquerait l’absence de mémoire et de réflexion ».

Nous ne pensons pas (ou peu) de manière séquentielle : le cerveau fonctionne selon une logique qui est celle de l’association d’idées, c’est ce qu’on appelle aussi la pensée analogique. Et c’est exactement ce que propose le mindmapping ! Via un mode d’organisation de l’information sous forme d’arborescence avec des liens logiques, hiérarchiques, thématiques ou sémantiques, le mindmapping se calque sur la manière dont nous réfléchissons.

Compréhension et mémorisation

Finalement, le mindmapping est assez proche de la manière dont on réfléchit au brouillon : des concepts définis avec des mots-clés, des flèches, des liens… et pas des mots au kilomètre. On part de l’idée centrale et on rayonne dans toutes les directions, avec des branches qui décrivent autant de liens vers des idées secondaires, exprimées  en mots-clés pour conserver la simplicité et la lisibilité primordiale des cartes mentales.

La démarche cognitive à l’œuvre dans les cartes mentales, la nécessaire implication de l’élève dans la mise en relations des idées, la visualisation simple et immédiate des liens entre les concepts, sont autant d’éléments-clés de l’efficacité du mindmapping. Les cartes mentales permettent de sortir des méthodes traditionnelles linéaires et de faciliter grandement la mémorisation et la compréhension par le biais de :

  • La visualisation avec l’usage de la couleur et des images qui sont autant « d’indices évocateurs »
  • La représentation logique grâce à l’organisation des idées cohérentes entre elles et les liens qu’elles entretiennent
  • La simplification d’ordre linguistique par l’usage de mots-clés

Les cartes mentales permettent de combiner avantageusement des éléments logiques et des éléments créatifs. La démarche et le résultat sont à même de mieux impliquer les élèves dans leur apprentissage et constitue une méthode d’apprentissage intéressante à intégrer dans vos cours.

Le mindmapping en classe

Les applications des cartes mentales dans l’éducation sont nombreuses : révisions et clarification des cours, préparation d’exposé, brainstorming, résumé, structuration d’un projet, visualisation d’idées complexes… De plus, la création de cartes mentales par vos élèves s’inscrit très naturellement dans une démarche OAC, d’observation, d’analyser et conceptualisation, replaçant l’élève dans une position d’acteur de son apprentissage.

Très simples à mettre en œuvre dans le cadre d’un travail individuel ou collectif, les cartes heuristiques permettent :

  • une activité d’exploration d’un sujet pour la réalisation d’un exposé
  • la résolution de problèmes: en listant les ressources, les hypothèses et le résultat attendu, pour trouver le bon cheminement de l’un à l’autre
  • la construction de plans: en mettant toutes les idées à plat il devient plus facile de voir les liens qui les unissent
  • la prise de notes: plus rapide et plus efficace en termes de compréhension puisqu’il n’est pas demandé de noter une suite de mots mais une suite logique d’idées

Quels outils gratuits ?

Les cartes mentales peuvent bien entendu se faire avec une simple feuille et un crayon, mais l’avantage des outils informatiques est de pouvoir réorganiser très efficacement et très proprement les idées (sans ratures ni bavures !).

Il existe de nombreuses applications gratuites en ligne, vous pouvez consulter une liste de 13 applications ici. Nombre de ces applications proposent un mode collaboratif qui peut vous permettre des créer des séquences de travail de groupe.  Si vous préférez éviter les débordements liés à une activité sur internet avec vos élèves, en matière de logiciels, nous vous conseillons FreeMind qui est gratuit et libre de droits.

cta-offre-5

Pour en savoir plus